Africa > Zimbabwe

You are looking at 1 - 10 of 54 items for :

  • Petroleum industry and trade x
Clear All
International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

Economic growth in sub-Saharan Africa this year is set to drop to its lowest level in more than 20 years, reflecting the adverse external environment, and a lackluster policy response in many countries. However, the aggregate picture is one of multispeed growth: while most of non-resource-intensive countries—half of the countries in the region—continue to perform well, as they benefit from lower oil prices, an improved business environment, and continued strong infrastructure investment, most commodity exporters are under severe economic strains. This is particularly the case for oil exporters whose near-term prospects have worsened significantly in recent months. Sub-Saharan Africa remains a region of immense economic potential, but policy adjustment in the hardest-hit countries needs to be enacted promptly to allow for a growth rebound.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

Tout porte à croire que le ralentissement économique en Afrique subsaharienne aura heureusement été de courte durée. La reprise est en cours dans toute la région. La relative capacité de résistance de la région lors de cette récession mondiale, qui distingue le dernier ralentissement en date des cycles précédents, réside dans le fait que la plupart des pays de la région ont abordé la crise dans de meilleures conditions sur le plan macroéconomique. Les politiques macroéconomiques anticycliques ont joué un rôle important : près des deux tiers des pays qui ont connu un ralentissement en 2009 ont été en mesure d'accroître leurs dépenses publiques pour soutenir l'activité économique. Toutefois, la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement a été freinée. Les pays à revenu intermédiaire et les pays exportateurs de pétrole ont été touchés particulièrement durement par l'effondrement du commerce international et des marchés des produits de base ; les pays à faible revenu de la région ont relativement peu souffert. Désormais, dans la plupart des pays d'Afrique subsaharienne, les politiques budgétaires doivent privilégier les objectifs à moyen terme, les marges de manœuvre des politiques macroéconomiques doivent être reconstituées, les systèmes financiers doivent être renforcés. Document publié deux fois par an, en mai et en octobre.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

The economic slowdown in sub-Saharan Africa looks set to be mercifully brief. Recovery is now under way across the region. The region's relative resilience during this global recession, compared with previous global downturns, owes much to the health of its economies and the strengthening of policy frameworks in the run-up to the crisis. Countercyclical macroeconomic policies played an important role, with nearly two-thirds of sub-Saharan Africa countries experiencing a slowdown in 2009 increasing government spending to buttress economic activity. However, progress toward the Millennium Development Goals receded. Middle-income and oil-exporting countries were hit hardest by the collapse in world trade and commodity markets; the region's low-income countries escaped fairly lightly. Looking ahead, fiscal policies in sub-Saharan Africa generally need to be refocused toward medium-term objectives, macroeconomic policy buffers rebuilt, and financial systems strengthened.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

L'Afrique subsaharienne a été durement touchée par la récession mondiale, mais des signes de résilience demeurent. Alors que l'Afrique du Sud et d'autres pays à revenu intermédiaire ont été pris dans les turbulences des marchés financiers internationaux, et que les recettes de l'État ont plongé dans les pays exportateurs de pétrole, d'autre pays dépendant davantage des produits de base échappent jusqu'ici à la fureur de la crise. Il est en outre rassurant de constater que les pays de la région, qui présentaient des positions budgétaires et extérieures initiales plus solides que lors des récessions précédentes, ont été en mesure d'absorber une partie des chocs externes en laissant les déficits budgétaires se creuser et en réduisant les taux d'intérêt. Ils ont dans l'ensemble permis un ajustement des taux de change. Toutefois, de nombreux ménages ont été touchés par la crise, ce qui a freiné l'avancement des objectifs du millénaire pour le développement. La politique budgétaire doit désormais appuyer la reprise tout en renforçant les perspectives de croissance futures, la viabilité de la dette et la réduction de la pauvreté. Document publié deux fois par an, en mai et en octobre.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

Sub-Saharan Africa has been hit hard by the global recession, but signs of resilience remain. While South Africa and some other middle-income countries were caught in the turbulence of international financial markets, and oil exporters saw government revenues plunge, some countries with wider commodity bases have so far escaped the worst of the crisis. Also, and reassuringly, with stronger initial fiscal and external positions than in past downturns, most countries in the region have been able to partially absorb external shocks by allowing fiscal deficits to rise and reducing interest rates. Exchange rates have generally been allowed to adjust. With many families affected by the crisis, however, progress toward the Millennium Development Goals has receded. Looking ahead, fiscal policy must balance support for the recovery with enhancing future growth prospects, debt sustainability, and poverty reduction. Published biannually in May and October.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

Rédigées par le département Afrique du FMI et publiées deux fois par an en anglais en français, les Perspectives économiques régionales pour l'Afrique subsaharienne analysent les résultats économiques et les perspectives à court terme des pays d'Afrique subsaharienne et fournissent une analyse détaillée de certains thèmes. L'édition d'avril 2009 comporte deux grands chapitres : 1) l'impact de la crise financière mondiale sur l'Afrique subsaharienne ; 2) les systèmes financiers subsahariens et le choc financier mondial. L'appendice de statistiques fournit des données détaillées sur chaque pays.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

Prepared by the IMF African Department, and published twice a year in English and French, Regional Economic Outlook: Sub-Saharan Africa analyzes the macroeconomic performance and short-term prospects of sub-Saharan Africa and provides and in-depth analysis of selected topics. The April 2009 Outlook includes two chapters: one on the macroeconomic impact of the global financial crisis on sub-Saharan Africa, and the other on the impact of the crisis on financial systems in the region. Detailed country data are provided in a statistical appendix.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

Selon ce rapport, les perspectives se sont quelque peu dégradées pour l'Afrique subsaharienne, et les risques ont augmenté. La croissance devrait diminuer dans la région, s'établissant à 6 % en 2008 et 2009. Cette dégradation tient principalement à l'envolée mondiale des prix des denrées alimentaires et des carburants, qui pèse fortement sur la croissance des pays importateurs de pétrole, ainsi qu'aux turbulences financières mondiales, qui ont freiné la croissance mondiale et la demande d'exportations en provenance de l'Afrique. L'inflation devrait atteindre 12 % en 2008, en raison principalement du choc sur les prix des denrées alimentaires et du pétrole. À cause de la hausse des prix, en particulier des prix alimentaires, il est fort possible que la pauvreté s'aggrave en 2008. En 2009, l'inflation devrait diminuer pour s'établir à 10 %, en raison de la baisse récente des prix des produits de base. Des risques considérables pèsent sur les perspectives, car les turbulences financières mondiales pourraient s'aggraver et se prolonger, entraînant un ralentissement accru de l'activité économique mondiale, et car les prix des produits de base restent entourés d'une grande incertitude.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

Sub-Saharan Africa's prospects have deteriorated somewhat and the risks have increased, according to this report. Growth in the region is projected to dip to 6 percent in 2008 and 2009. The fall is due mainly to the global food and fuel price shock, which has weighed particularly on growth in oil-importing countries, and to the global financial market turmoil, which has slowed global growth and demand for Africa's exports. Inflation is expected to rise to 12 percent in 2008, mainly on account of the food and fuel price shock. As a result of rising prices, particularly of food, poverty may well be on the increase in 2008. In 2009, inflation should ease to 10 percent, helped by recent commodity price declines. There are significant risks to the outlook related to a potentially deeper and longer period of global financial turmoil and resulting slowdown in global activity, and substantial uncertainty concerning commodity prices.

International Monetary Fund. African Dept.

Abstract

Les perspectives sont excellentes pour la région. La croissance en Afrique subsaharienne devrait atteindre 6 % en 2007 et 6¾ % en 2008. L’expansion économique est plus forte dans les pays exportateurs de pétrole, mais bénéficie à toutes les catégories de pays. De tels résultats s’inscriraient dans une période particulièrement positive. La forte croissance et le bas niveau d’inflation observés dans la région ces dernières années sont sans précédent depuis plus de 30 ans.